Les plans cancer en Franche-Comté

L'IRFC, sous l'égide l'ARS (Agence Régionale de Santé), est investi dans de nombreuses actions en déclinaison des recommandations nationales issuent des Plans cancers pilotés par l'INCa (Institut National du Cancer).

Mille nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués quotidiennement en France.

Si l’incidence des cancers a augmenté au cours des trentes dernières années, la mortalité a reculé grâce aux progrès thérapeutiques et à l’impact des diagnostics plus précoces.

Les perspectives en termes de guérison et de survie à long terme évoluent très favorablement mais avec de grandes différences selon les types de cancer et toujours de fortes répercussions dans la vie pendant et après la maladie pour les personnes atteintes et leurs proches.

Face à cet enjeu de santé publique, les gouvernements successifs ont, depuis 2003, soutenu la mise en place de trois Plans cancer.

La mise en oeuvre de ces plans a insufflé une dynamique forte grâce à l’implication des acteurs institutionnels, associatifs et des professionnels et à la mobilisation de moyens importants.


Plan Cancer 3

2014-2019 Le Plan cancer 3,  porte des ambitions fortes :
1. Guérir plus de personnes malades, en favorisant des diagnostics précoces et en garantissant l’accès de tous à une médecine de qualité et aux innovations,
2. Préserver la continuité et la qualité de vie, en proposant une prise en charge globale de la personne pendant et après la maladie, tenant compte de l’ensemble de ses besoins,
3. Investir dans la prévention et la recherche pour réduire le nombre de nouveaux cas de cancer et préparer les progrès à venir,
4. À ces ambitions s’ajoute la volonté d’optimiser le pilotage et les organisations de la lutte contre les cancers pour une meilleure efficience, en y associant pleinement les personnes malades et les usagers du système de santé.
Le Plan est décliné en 17 objectifs qui s’organisent en actions opérationnelles.

Télécharger Plan Cancer III

Télécharger Plan Cancer III

Plan Cancer 2

2009-2013 Tout en consolidant les acquis du Plan précédent, le Plan cancer 2009-2013 a impulsé un nouvel élan, en accélérant le transfert des avancées de la recherche au bénéfice des malades. Il a aussi ouvert de nouveaux chantiers, tels que l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes et la réduction des inégalités de santé face au cancer.

Ce plan a permis de renforcer la qualité et la sécurité des soins sur l’ensemble du territoire. Les organisations adaptées sont en place pour la prise en charge des enfants atteints de cancer, des patients âgés ainsi que des personnes atteintes de cancers rares. L’accès à la médecine
personnalisée et la participation aux essais cliniques ont fortement progressé. Le Plan a aussi permis de soutenir les innovations thérapeutiques et d’accélérer le transfert en clinique des données de la recherche, notamment dans le domaine de la génomique des cancers ; des actions qui confortent la
visibilité de la France à l’international.


Afin d’assurer une continuité dans le parcours des patients, les programmes personnalisés de soins et de l’après-cancer ont été conçus et expérimentés. La coordination entre équipes hospitalières et intervenants de ville, en particulier les médecins traitants, demande toutefois à être renforcée. De
même, une démarche de détection précoce des besoins sociaux et d’accompagnement a été mise en place, mais la prise en compte du retentissement de la maladie et des traitements sur la vie sociale et professionnelle doit progresser.

Télécharger Plan Cancer II

 

Plan Cancer 1

2003-2009 Le premier Plan a jeté les bases de l’organisation de l’offre de soins et a développé la prévention et le soutien à la recherche.

Télécharger Plan Cancer I

Télécharger synthèse plan cancer 1