Dépistage du cancer colorectal : détecté tôt, ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10

Dépistage du cancer colorectal : détecté tôt, ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10. 

 

Source : communiqué de presse de l'INCa

À l’occasion de sa campagne de communication, qui débute le 18 février, l’Institut National du Cancer (INCa) appelle chacun, grand public et professionnels de santé, à se mobiliser autour de cet enjeu de santé publique et de ce dépistage qui peut sauver des vies.

Malgré un test qui a fait la preuve de sa fiabilité et de ses performances dans la détection des cancers à un stade précoce et des lésions précancéreuses, la population cible du dépistage organisé (les femmes et les hommes de 50 à 74 ans ne présentant pas de symptôme) reste encore trop peu nombreuse à participer. En effet, les derniers chiffres publiés par Santé publique France annoncent un taux de participation de 33,5 % versus les 45 % jugés acceptables au niveau européen. Pourtant, détecté tôt, ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10. 

 

Comment dépister le cancer colorectal (voir la vidéo) ?

Pour lutter contre le cancer colorectal, il existe un test de dépistage simple et efficace à faire chez vous en 5 minutes. Le test permet de détecter ce sang invisible à l’œil nu. En cas de test positif, une coloscopie sera proposée. Grâce au dépistage, on peut repérer un cancer à un stade débutant avant l’apparition de symptômes et augmenter les chances de guérison. Et dans certains cas, on peut détecter un polype avant qu’il ne se transforme en cancer. Ce polype sera enlevé lors d’une coloscopie.

Contre le cancer colorectal, un dépistage tous les deux ans peut vous sauver la vie.

Vous avez entre 50 et 74 ans, parlez-en à votre médecin.